Stress, Cheveux et Calvitie

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le stress fait partie intégrante de notre mode de vie occidental.

Le stress peut avoir des causes externes ou des causes internes. On associe normalement les causes externes du stress à l'environnement.

Bouchons de circulation, précarité des emplois qui sont de plus en plus exigeants, repas pris à la hâte, pressions sociales qui nous font dépenser plus que notre réelle capacité budgétaire, catastrophes naturelles et tout ce qui peut contribuer au stress et à l'angoisse dans notre environnement.

Femme avec angoisse et stress

Ensuite, il y a les causes internes du stress, que l'on associe aux émotions, aux traumatismes, aux changements émotionnels brusques (divorce, perte d'un être cher, etc.), à la dépression ou à toute situation émotive mal gérée, qui se prolonge et qui contribue au stress et à l'angoisse dans notre vie individuelle.

Ceci dit, une des causes les plus sous-estimée de la perte de cheveux et l'apparition de plaques dégarnies est justement le stress. Plus votre niveau de stress sera intense et plus le risque de perdre des cheveux sera grand.

Le stress et l'angoisse peuvent avoir des impacts insoupçonnés tant physiquement que psychologiquement, au point où la chute des cheveux devient une réponse du corps qui réagit au débalancement hormonal causé par le niveau élevé de stress. En effet, un niveau de stress élevé pourrait mener vers une surproduction de DHT (dihydrotestostérone), hormones produites à partir de la testostérone et de l'enzyme 5-alpha réductase qui agit comme catalyseur dans la production de DHT au niveau du cuir chevelu. Rappelons que la surproduction de DHT provoque un vieillissement prématuré des follicules pileux qui feront tomber les cheveux jusqu'à ne plus les remplacer.

Le stress n'a pas un effet immédiat sur la perte de cheveux. En fait, le dégarnissement se fera progressivement, de sorte que semaines après semaines et mois après mois, vous assisterez impuissant, à l'accélération de la perte de cheveux qui se fera de plus en plus abondante, jusqu'à en arriver à un dégarnissement progressif, une calvitie partielle, voir même une calvitie complète.

Si vous avez de bonnes raisons de croire que le stress et l'angoisse sont responsables de la chute des cheveux, il est temps d'agir immédiatement afin de vous éviter les désagréments de voir votre crâne se dégarnir peu à peu de sa chevelure.

Il y a d'autant plus de raisons d'agir rapidement que la perte de cheveux causée par le stress est souvent temporaire et peut s'inverser en prenant les actions nécessaires pour diminuer le niveau de stress.

Homme pratiquant le jogging

Yoga, méditation et massage thérapeutique sont parmi les meilleures techniques pour favoriser la détente et la relaxation du corps. Une autre technique qui a faite ses preuves en matière de gestion du stress est de faire des exercices sur une base régulière.

Natation, vélo, jogging, sports d'équipes sont toutes des activités qui auront un effet bénéfique sur l'abaissement du niveau de stress.

Il faut aussi regarder du côté de votre alimentation, de façon à vous allouer une période raisonnable pour consommer vos repas de la journée. Mangez frais, en prenant soin de toujours inclure des fruits et légumes à votre menu. Au besoin, consultez un professionnel de la santé pour vous assister dans la création de votre menu.

Si votre stress est relié à un changement émotionnel, n'hésitez pas à consulter un médecin, un thérapeute ou un coach de vie certifié afin de vous aider à surmonter les difficultés.

Si vous agissez promptement pour abaisser votre niveau de stress, vous rétablirez l'équilibre des hormones, et rapidement vous constaterez une diminution de la perte des cheveux en plus d'une amélioration de la texture et du lustre de votre chevelure, sans compter les nouvelles repousses qui auront tôt faits de ramener votre sourire.

Bien que les conseils ci-haut sont assurément bénéfiques, si vous constatez une perte de cheveux soudaine et abondante, prenez toujours le soin de consulter un professionnel de la santé qui pourra vous donner un diagnostic exacte et pourra confirmer que la perte des cheveux n'est pas la résultante d'une maladie ou d'une inflammation au niveau des follicules pileux pouvant être traitée médicalement.

Cliquez ici pour voir comment vous pouvez mettre fin à la perte de cheveux sans vous ruiner, et retrouver une chevelure plus dense en seulement 90 jours.


AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Comment Soigner les Imflammations Articulaires sans Médicaments Manquez-Vous De Testosterone? Les étapes à suivre pour s'affranchir de la Gynécomastie Comment Prévenir le diabète

Article Suivant

AVIS: Les propriétaires du site web peuvent recevoir une commission sur la vente des produits annoncés